#UNTOURDUMONDEEN8ESCALES
ciné-conférence film voyage québec monde cinéaste
La grande aventure en Alaska!

La grande aventure en Alaska!

24 septembre 2018

L'Alaska, cette terre de tous les possibles, vous fera découvrir cette nature qui se dessine entre fronts glaciaires, forêts primaires, myriades d’îles et d’îlots. Le littoral pacifique le long de l’État le plus vaste des États-Unis, a tant à offrir à vos cinq sens. 

En attendant de l'explorer lors d'un de vos futurs périples ou d'assister au film-voyage que nous vous présenterons dès le 30 septembre 2018, voici faits, anecdotes et conseils par nos deux chers cinéastes-globe-trotters Claire Roberge et Guy Lavoie.  

Qu’est-ce qui vous a fasciné le plus en Alaska?

« Alaska The Last Frontier » peut-on lire sur les plaques d’immatriculation de cet État. Avec sa géographie particulière, ses territoires accidentés et sauvages, son climat distinctif, son éloignement, sa richesse faunique ainsi que ses grands parcs nationaux, l’Alaska présente une signature unique. Mais ce qui nous a le plus fascinés c’est de réaliser que chaque personne porte son histoire. Une histoire marquée par son environnement, par sa culture et par ses rêves. Nous avons rencontré des gens passionnés par l’Alaska d’aujourd’hui, des gens tirés en avant par des rêves aussi grands que la nature présente. Voilà une des facettes fascinantes de l’Alaska !

Alaska conseils astuces et faits
Crédit photo: Claire Roberge et Guy Lavoie.


Est-ce possible de visiter cette région avec un budget serré, style voyage sac à dos?

Le prix des hôtels a de quoi faire fondre rapidement le budget des voyageurs. En revanche, il existe plusieurs parcs nationaux offrant des sites de camping bien aménagés ainsi que des campings privés. Il est aussi possible de louer de petits chalets parfois bien isolés pour un prix très abordable, surtout hors saison (du début octobre à la mi-mai).


Quel est votre panorama coup de coeur?

À bord de Balthazar, nous louvoyons entre les petits et plus grands morceaux de glaces produits par le vêlage du glacier Chenega.  Nous le découvrons au détour d’une pointe rocheuse, là-bas au fond du Fjord Nassau. L’approche se fait doucement, un petit avion nous survole, le glacier crépite, des phoques communs se chauffent au soleil sur les morceaux de glaces. Notre fille Chloé et son copain André Michel partagent ce moment avec nous, ce qui rend l’expérience et son souvenir particulièrement émouvant.

Alaska conseils fats anecdotes
Crédit photo: Claire Roberge et Guy Lavoie.


Quelle expérience devrait-on absolument y vivre?

L’Alaska est le pays des grands rêveurs, la terre de tous les possibles !

S’ouvrir aux gens rencontrés nous a menés à vivre des expériences incroyables.

  • Embarquer sur un bateau de pêche aux saumons et vivre quelques heures en compagnie de Joe et Ben des pêcheurs de saumons fort sympathiques.
  • Monter à bord de l’avion personnel de Chet et survoler montagnes et glaciers par une belle journée ensoleillée.
  • Rencontrer notre premier ours Kodiak grâce à notre ami Joël qui nous indiqua précisément l’endroit où nous pouvions en observer.

Toutes ces expériences sont fascinantes. Qui sait où vos rencontres vont vous mener?
 

Quel est le meilleur moyen de transport pour se déplacer?

L’Alaska est l’une des destinations de croisière la plus populaire dans le monde. Les bateaux de plaisances et de croisières demeurent un moyen privilégié pour observer la nature grandiose de l’Alaska. L’Alaska est accessible par la route et là où la route ne se rend pas, le traversier de la «Marine Highway» prend le relais. Par ailleurs, nous avons vu des voyageurs des quatre coins de l’Amérique et même d’Europe parcourir les routes de l’Alaska en automobile, en véhicule récréatif, en moto et même à vélo!
 

Qu’est-ce que la majorité des gens ignorent de l’Alaska, selon vous?

Je crois qu’on ne sait pas à quel point il peut y faire chaud. Nous avons été surpris au mois de juin à Anchorage, la plus grande ville de l’état, par une colonne de mercure qui frôlait les 30°C et ce pendant plus d’une semaine ! Question de confort, nous avons dû acheter des vêtements légers et des sandales.

Quelle est l’anecdote la plus cocasse de vos voyages sur cette terre?

À bord de BALTHAZAR, Baie de Kitoi, archipel Kodiak

À 20h00, après une heure à scruter la rive pour détecter la présence d’ours, notre premier ours Kodiak se montre le bout du museau. À 500 mètres sur l’arrière, il longe la plage de galets et disparaît à l’orée de la forêt. Nous décidons d’aller voir de plus près à bord de notre canot pneumatique. Nous longeons la plage à la rame tout doucement quand Claire le voit réapparaître un peu plus loin. Nous pagayons chacun de notre côté de l’embarcation en sa direction. En silence, je rame avec ardeur, je veux être le plus près possible pour prendre une belle prise de vue, mais Claire rame au ralenti, ce qui fait que nous tournons en rond! Et l’ours, bien sûr, marche plus vite que nous avançons. « Rame plus fort Claire », « non! » répond-elle. « Allez, il s’en va, RAME! », « Pas question! » me dit-elle. La belle prise de vue sera pour une autre fois! Elle m’avouera ensuite qu’elle le trouvait bien assez près !

Note: L’ours Kodiak est une variété de l’ours brun ou Grizzly. Il tire son nom de son île d’origine. La quantité de saumons et de végétaux qu’il trouve sur l’île pour se nourrir fait de lui le plus grand carnivore terrestre. Il peut atteindre 3m et peser jusqu’à une tonne.

Alaska conseils faits anecdotes
Crédit photo: Claire Roberge et Guy Lavoie.

Partagez-nous un moment magique vécu pendant l’un de vos séjours.

Nous naviguons en compagnie de nos amis Guylaine et François au large de l’archipel des Aléoutiennes dans l’océan Pacifique. Le soleil nous accompagne et dévoile un paysage grandiose: volcans aux sommets enneigés, pics vertigineux, monts aux versants verdoyants, horizon infini et mer clémente.

Guylaine s’exclame: « La journée est parfaite, il ne manque plus que des baleines » ! Quelques heures plus tard, on n’en croit pas nos yeux; quelques souffles au loin, droit devant, signes de la présence de mammifères marins.

Et ils se rapprochent de plus en plus ! Ma foi, ils viennent à notre rencontre !

Nous reconnaissons là des rorquals à bosse. Ils sont quatre ou cinq nageant autour du bateau, plongeant sous Balthazar et ressortant de l’autre côté. Nous admirons leurs danses et bientôt, les baleines déploient leurs queues au moment de sonder et elles disparaissent dans les profondeurs de l’océan. Après une attente de quelques minutes... elles remontent toutes en même temps et, dans un même souffle, nous disent au revoir en s’éloignant. Guylaine ajoute un grand « Merciiii ! » apportant à l’expérience un côté mystique.

Note: Voyageant des eaux tropicales près d’Hawaï aux mers glacées de l’Alaska, les rorquals à bosse adultes sont présents dans les eaux riches en nourriture des îles Aléoutiennes.
Alaska faits conseils astuces anecdotes
Crédit photo: Claire Roberge et Guy Lavoie.

Quel est votre mets coup de cœur?

Le saumon fumé. Joe Hinton le fait saler et fumer sur le pont du « DebAnnI » son bateau de pêche. Quand il nous offre un morceau de Sockeye, nous ne sommes pas convaincus du goût qu’aura ce bout de poisson sec et de couleur foncée. Ce sera une révélation!
 

Quels seraient les trois mots-clés pour décrire le film que vous nous proposez?

Que pensez-vous de ces 6 petits mots!

ALASKA, TERRE DE TOUS LES POSSIBLES!

alaska faits conseils anecdotes



















Crédit photo: Claire Roberge et Guy Lavoie.

 

 

Claire et Guy ont piqué votre curiosité? En tournée à  travers le Québec du 30 septembre au 8 décembre 2018, ils vous en mettront plein la vue avec leur film-voyage « Alaska, terre de tous les possibles ».

↠ Achetez vos billets ici!