#RENDEZ VOUS AUTOUR DU MONDE
Un temps des fêtes sans anxiété

Un temps des fêtes sans anxiété

14 décembre 2015

Le décompte est commencé. Plus qu'un seul week-end avant Noël. Faites-vous partie de ceux qui, rien que d’y penser, sentent leur niveau d’anxiété grimper à la vitesse Grand V? Res-pi-rez. Voici 6 verbes à conjuguer allègrement, à tous les temps, pour vous préparer à cette période de réjouissance un peu plus gracieusement. Vous nous remercierez plus tard.                Crédit Instragram: @juli_ana

Par Sandrine Vermette

1. Planifier

On ne vous apprendra rien: organiser les célébrations familiales une semaine à l’avance, c’est assurément le meilleur moyen pour se transformer en Grincheux-qui-déteste-Noël. Prenez une grande respiration, sortez votre calepin préféré et activez le mode «liste» de votre cerveau. Liste d’invités, liste de cadeaux, liste des menus…Alouette! Vous verrez, le temps investi à la planification de vos réceptions vous sera rendu au centuple. Et avouez qu’il y a quelque chose de délicieusement satisfaisant à rayer un item de son inventaire…

2. Déléguer

Chaque année, c’est la même histoire. Vos proches vous offrent leur aide dans la préparation du repas ou la répartition des achats, mais plus souvent qu’autrement, le syndrome Martha Stewart vous rattrape et vous fait miroiter que vous pouvez tout gérer, tout seul. Et si on changeait de refrain cette année? On dit oui. Oui à la belle-sœur qui souhaite apporter le potage. Oui au voisin qui veut aider à l’installation des guirlandes de l’entrée. Non, ce ne sera pas fait à votre façon. Et vous savez quoi? Personne ne s’en plaindra!

3. S'en moquer

Vous les voyez partout. À la télé, sur les pages glacées des magazines, bien en vue dans les vitrines des boutiques…Ces représentations obsédantes du réveillon plus-que-parfait. Celles où tout le monde est radieux dans des vêtements hors de prix. Où la table semble tout droit sortie du magazine Ricardo spécial Noël. Où le décor est aussi saisissant que le sapin du Rockfeller Center. Répétez après nous: tout cela n'existe pas. Dans la vraie vie, il y aura toujours une dinde trop cuite, un enfant pleurnicheur, des traces de doigts sur les verres. La solution? Moquez-vous du qu'en-dira-t-on et misez sur le plaisir. 

4. Dépoussiérer

Avez-vous vraiment besoin de racheter des ornements tout neufs pour le sapin, à chaque début décembre? Est-ce absolument nécessaire de revoir du tout au tout la présentation de la table de la salle à manger? Il est temps d'accorder un répit à votre marge de crédit. Parions que vous avez accumulé au fil du temps une ribambelle de petits trésors qui sommeillent au sous-sol ou dans le fond du placard. Vive le vintage! Un coup de chiffon, des économies instantanées... et un risque d'infarctus atténué au moment de consulter vos relevés bancaires en janvier.

5. Oser

Manger de la fondue au fromage devant le foyer. Fabriquer une maison en pain d'épices. S’isoler au chalet en amoureux. De quoi avez-vous vraiment envie? Vous savez, ces élans qui vous tenaillent d’un Noël à l’autre, mais que vous réfrénez par crainte d'être sévèrement jugé par la parenté. Mais si la clé pour passer un temps des fêtes harmonieux était d’oser, justement? Oser vous écouter et exposer clairement vos idées. Bien sûr, les traditions sont précieuses. Mais elles doivent savoir s'adapter aux envies de chacun. Vous vous rappelez du mot d'ordre? P-l-a-i-s-i-r. Et qui sait, vos proches vous remercieront peut-être de dire tout haut ce qu'eux-mêmes pensent tout bas!

6. S'évader

Qu'on se le dise: arrive un point où il faut savoir lâcher prise. Vous rêvez en rouge et blanc? L’odeur des biscuits vous donne le tournis? Vous prenez votre chien pour le renne au nez rouge? 

Réagissez. Accordez-vous le luxe de penser à autre chose qu’aux paroles de Petit papa Noël ou à la meilleure recette de ragoût de boulettes. Détendez-vous, on a pensé à tout: on vous propose un vol direct pour le bout du monde... avec la garantie d'être de retour à temps pour finaliser l'emballage des cadeaux. C'est bien connu, un Noël zen, ça commence avec nous.

Achetez votre billet

 

Vous sentez-vous interpellé par un verbe en particulier? Commentez ci-bas!